Sommaire

7 - Problèmes rencontrés

Je ne vois rien

Que veut dire « voir » ? Une incompréhension de ce qu’est la vision intérieure peut empêcher de recevoir des images.

Retranscription de la vidéo

RETRANSCRIPTION DE LA VIDÉO

Je ne vois rien

Le fameux « Je ne vois rien ! » : voici une autre difficulté rencontrée régulièrement.

« J’ai essayé, mais je ne vois rien ! Je ne vois pas mon guide ! »

Alors je vous rassure tout de suite, si vous ne voyez rien, c’est parfaitement normal étant donné que vous avez les yeux fermés. (C’est une blague d’hypnologue.)

Nous n’utilisons évidemment pas nos yeux physiques pour voir pendant une méditation guidée et la difficulté est souvent là. Une incompréhension de ce que veut dire « voir » avec la vision intérieure, avec nos sens intérieurs.

La vue est notre sens le plus sollicité. En permanence ! Et nous passons de nombreuses heures devant les écrans, à regarder des séries ou des films et on s’attend à voir notre guide aussi clairement que les héros de Marvel ou DC en train de sauver le monde. En plus, pour des raisons évidentes de mise en scène, les esprits ou fantômes dans les films sont présentés comme si les personnes pouvaient les voir avec leurs yeux physiques. Alors si c’est effectivement possible, c’est très rare, même pour un médium.

Faisons un petit exercice pratique

Fermez les yeux. Allez-y, fermez-les. Je reste là promis… Très bien.

Maintenant, même avec les paupières fermées, vous pouvez peut-être voir des formes ou des couleurs qui sont dues à l’impression rétinienne ou à la persistance rétinienne et à ce que vous regardiez juste avant de fermer les yeux.

Vous pouvez également deviner où se trouvent les sources lumineuses, voir des taches de couleur. Vous regardez avec vos yeux physiques.

Vous pouvez maintenant rouvrir les yeux et revenir vers moi.

C’est le principe qui est utilisé pour les tests d’impression rétinienne. Par exemple, fixez le point rouge au milieu de l’image ci-dessous. Je vais laisser l’image à l’écran pendant une trentaine de secondes et pendant que je vous parle, continuez à fixer le point rouge au milieu de l’image. En faisant cela, l’image vient en quelque sorte s’imprimer sur votre rétine. Un peu comme ces images fixes qui restaient visibles pendant un moment sur les vieux postes de télévision cathodiques.

Continuez à fixer cette image pendant quelques secondes. Et dans quelques secondes, l’écran va être tout blanc, mais vous allez voir l’image en couleur pendant quelques secondes et non plus en négatif.

Vous pouvez ensuite regarder un mur blanc.

L’image va apparaître en couleur et va être rafraîchie pendant quelques secondes chaque fois que vous clignez des yeux.

Faisons un autre exercice

Cherchez un point sur le mur en face de vous et fixez-le. Très bien. En fixant ce point, vous arrivez quand même à distinguer les formes et les couleurs autour de vous.

Maintenant, toujours en fixant ce point, imaginez qu’un minion par exemple arrive dans la pièce. Oui, oui, un minion ! Vous savez, ces petits bonshommes jaunes. Qu’ils vous fassent rire ou qu’ils vous horripilent, peu importe. Tout le monde en a déjà vu un. Vous pouvez donc facilement l’imaginer s’avancer vers vous, voir sa forme en tic-tac, sa couleur jaune banane et sa gestuelle caractéristique avec ses petits pieds.

C’est à cette capacité de vision que nous faisons appel pour recevoir des informations en méditation. C’est plus une façon d’imaginer les choses, en fait, que de vraiment les voir. Mais plus vous allez pratiquer et plus il sera facile de faire appel à ces sens intérieurs, et plus vous allez « voir » les choses facilement et avec des détails.

Exercice de visualisation

Je vous propose un dernier exercice de visualisation. Au choix, vous pouvez soit fixer un point devant vous sur un mur uni, par exemple, soit fermer les yeux. Le fait de fermer les yeux va couper le principal canal d’information et va aider grandement à ralentir l’activité du cerveau pour aller dans un état de relaxation quasi instantané.

Prenez une lente inspiration, remplissez complètement vos poumons. Retenez votre souffle quelques secondes et expirez lentement, doucement et profondément.

Cette respiration profonde vous aide à calmer le corps et l’esprit très facilement.

Très bien. Maintenant, imaginez qu’un guide rempli d’amour et de bienveillance se présente à vous.

Est-ce que vous l’imaginez devant vous ? Sur le côté à gauche ou à droite ou plutôt en retrait derrière vous ?

Est-ce que vous l’imaginez plutôt grand, petit ou de votre taille ?

Est-ce que vous l’imaginez avec une énergie plutôt masculine, féminine ou neutre ?

Est-ce que vous l’imaginez avec un corps d’énergie ou des vêtements ?

Est-ce que vous l’imaginez avec une aura ou une lumière de couleur autour de lui ou pas ?

Maintenant, imaginez la personnalité de ce guide. Est-ce qu’il est calme, posé, doux, dynamique, énergétique, joyeux, léger, sérieux… ?

Et s’il ou elle devait vous parler, comment imagineriez-vous sa voix ? Plutôt calme, douce, posée, forte, affirmée… ?

Et maintenant, imaginez ce que vous ressentez dans votre corps en sa présence, en étant à côté de lui ?…

Très bien. Et quand vous êtes prêt(e), vous pouvez prendre une profonde inspiration et ouvrir les yeux.

Voilà ! C’est aussi simple que cela.

Et félicitations pour ce premier contact, car la plupart d’entre vous viennent probablement de rencontrer un guide.

Recevoir l’information différemment

Comme je le mentionnais plus tôt, notre vue est le sens le plus sollicité et le plus facile à utiliser.

Mais il est aussi tout à fait possible que pour vous ça ne soit pas le sens par lequel votre guide va manifester sa présence. Vous allez peut-être le ressentir à vos côtés, ressentir son énergie, ses vibrations, son amour qui vous enveloppe. Vous allez peut-être entendre des mots ou avoir des idées qui vont apparaître.

Dans les exercices et méditations guidées qui vont suivre, nous allons travailler et développer tous ces sens intérieurs pour vous aider à reconnaître et à comprendre tous les messages que vos guides vous envoient.