Sommaire

7 - Problèmes rencontrés

L’Ego

L’importance de comprendre l’ego et les blocages qui peuvent en découler.

Retranscription de la vidéo

RETRANSCRIPTION DE LA VIDÉO

L’Ego

Qui est-il ?

Aussi connu sous les noms de Monsieur Stupide ou Madame Je sais tout ! Il répond également au surnom de « Petit vélo dans la tête ».

Alors bien sûr, il pense bien faire, mais il est colérique, hypersensible, très susceptible et rancunier. Il a réponse à tout sur tout et pense savoir ce qui est le mieux pour vous. Il est vaniteux et il a besoin que l’attention soit toujours sur lui. Il veut être en contrôle et se permet de choisir ce qui est bien pour vous en vous montrant ou vous cachant ce qu’il veut bien. Et en plus, il est manipulateur et va vous faire croire que tout cela vient de vous.

Alors si vous commencez à lui parler de guides, d’anges gardiens, il va vous rire au nez, vous dire que ces « synchronicités » ne sont en fait que des coïncidences et que statistiquement, c’est normal et que ça peut arriver à tout le monde à n’importe quel moment.

Si vous lui dites que vous avez vu votre guide, il va vous dire que vous avez une imagination débordante et que vous regardez trop de films.

Si vous entendez un message dans votre tête, il va s’en attribuer tous les mérites en vous disant que c’était lui, et que de toute façon vous le saviez déjà puisqu’il vous l’avait déjà dit.

Il a toujours besoin d’attention et va sauter sur la première occasion pour prendre la parole au moindre moment de silence.

Et si vous ne voulez pas l’écouter, il va vous rendre la vie impossible en vous donnant envie de vous gratter, en vous donnant l’impression que vous avez trop chaud ou trop froid, que la musique est trop forte, trop lente ou trop rapide. Et s’il perd le contrôle, alors il enclenche le plan d’urgence et vous plonge dans un profond sommeil totalement irrésistible. Bref, c’est la vedette principale du spectacle ou rien.

Mais l’ego est important, il a sa place, il fait partie de vous. Il lui arrive d’être tellement lourd que c’est grâce à lui que vous ne vous envolez pas trop haut et n’êtes pas trop perché(e).

Il ne faut pas chercher à le supprimer, mais simplement à lui redonner la place qui lui est due sans qu’il n’occupe tout l’espace.

Alors, comment faire, en méditation ou en autohypnose, pour qu’il ne vous dérange pas trop ?

Le distraire et L’occuper

Imaginez prendre vos clés, votre téléphone, votre ordinateur, votre agenda, vos listes de rappel, vos soucis, vos douleurs et tout ce qui peut servir de prétexte pour vous distraire et les mettre dans une boîte ou un coffre-fort. Fermez-le et vous pourrez récupérer tout cela après la méditation.

Donnez-lui du travail. Il m’arrive en séance d’hypnose, quand le mental d’une personne est trop présent, de demander à ce petit mental de venir s’asseoir sur une toute petite chaise à côté de moi. Je lui demande ensuite d’observer ce qui se passe en silence en lui disant qu’il pourrait apprendre quelques petites choses intéressantes qu’il n’a jamais vues auparavant. Il aura tout le loisir de vous en parler après.

Lui demander de se taire

Alors ça peut sembler bête, mais avant de commencer, adressez-vous à votre mental et expliquez-lui que vous appréciez son avis, mais que vous avez besoin de ce moment pour vous. Demandez-lui de rester à vos côtés et d’observer en silence. Vous lui demanderez son avis après. Si ça peut vous aider, personnifiez-le pour vous adresser à lui. Imaginez un p’tit bonhomme tout mignon et tout gentil par exemple.

Alors ce sont de petites astuces qui peuvent sembler bêtes comme ça, mais qui fonctionnent. Il existe d’autres outils très efficaces que nous allons aborder dans les unités suivantes.